Utiliser la méthode “CCQ” pour personnaliser vos cold messages. 3 mois ago

Utiliser la méthode “CCQ” pour personnaliser vos cold messages.

La personnalisation est au cœur des préoccupations des professionnels dans le cadre des campagnes de prospection. Que ce soit en B2C ou en B2B, la personnalisation est un sujet important. C’est également un sujet qui n’a pas encore réussi à convaincre tout le monde. Alors laissez moi vous expliquer l’intérêt de personnaliser vos messages ainsi que, comment utiliser la méthode “ CCQ” pour personnaliser vos cold messages.

 

Pourquoi personnaliser ?

Tant que vous vous adressez aux bonnes cibles, ne pas personnaliser vos cold messages serait une erreur. Vous passeriez à côté d’une nette augmentation de votre taux de réponse, or selon une étude de SalesLoft si vous ajoutez la personnalisation à vos messages, vous obtiendrez une augmentation de 112 % de votre taux de réponse.

Vous devez vous démarquer si vous souhaitez attirer l’attention de vos prospects et rester au même niveau que vos concurrents. Eux n’hésitent pas à utiliser la personnalisation, c’est d’ailleurs une pratique essentielle pour les auteurs de cold messages aujourd’hui.

Un autre avantage de la personnalisation est que le taux d’ouverture de vos messages augmentera considérablement. En effet, lorsque vos messages sont répétitifs voir parfaitement identiques, le risque est qu’ils soient qualifiés de spam et donc qu’ils ne soient pas délivrés ou ouvert par vos cibles. Les filtres anti-spam sont beaucoup moins sensibles aux messages personnalisés.

La personnalisation peut sembler intimidante pour les expéditeurs de messages habitués à envoyer constamment le même modèle, mais ce n’est pas si laborieux et si long. Vous pouvez même vous inspirer de modèles pour créer les vôtres. En fait, vous n’avez pas à tout personnaliser pour chaque prospect, car cela représenterait énormément de travail sans vous garantir un apport constamment croissant.

Le plus important est de personnaliser la phrase d’introduction de votre message et le corps du modèle peut rester plus ou moins le même. Eh oui, personnaliser un peu offre de grands résultats, tandis que, écrire des modèles personnalisés de A à Z pour chaque prospect rapporte moins. Personnalisez 20 % de chaque message et vous verrez la différence. C’est à votre portée !

Alors, convaincu ?

 

La méthode CCQ

C’est un acronyme anglais : Commonalities, Compliments, Questions.
Il signifie : Points communs, Compliments, Questions.

Commençons par les points communs, c’est un des points les plus forts que vous pouvez apporter à vos messages de personnalisation. Si vous parvenez à trouver des points communs entre vous et votre prospect, vous vous démarquez instantanément de la masse de concurrents qui ont le même objectif que vous.

Vous pouvez mentionner des passes-temps, centres d’intérêts, une expérience commune dans une entreprise ou encore des connexions en commun. Sur LinkedIn, c’est très simple de vérifier ces informations à propos de votre prospect, il vous suffit de consulter son profil et sa liste de connexion.

Vous n’aurez pas de points communs avec tous vos prospects, c’est là qu’intervient le second point : les compliments. Encore une fois, consultez le profil LinkedIn de votre cible, son résumé, la section “ à propos” au sein duquel il vous donnera toutes les informations dont vous avez besoin. Servez-vous de ces informations dont ils sont fiers pour les complimenter et pour lancer la conversation.

Pour finir, l’utilisation des questions est très simple. En deux mots : soyez précis.

De cette façon, vos prospects recevront un message clair et précis écrit pour eux.

Lorsqu’une personne n’est pas très active en ligne et que par conséquent elle ne détaille pas son profil, vous pouvez toujours appliquer la méthode CCQ en personnalisant au niveau de l’entreprise. 

 

Vous savez maintenant tout sur la personnalisation de cold message sur LinkedIn.

 

No Replies on Utiliser la méthode “CCQ” pour personnaliser vos cold messages.

Poster un commentaire

*

code